Depuis quelques années, toute personne est soumise à une étude thermique obligatoire avant toute construction individuelle car le permis de construire exige la conformité à la RT 2012.

Etude thermique, obligation étude thermique, RT2012, RT 2012 obligatoire

Une règlementation thermique pour réduire la consommation énergétique

En France, chaque ménage paie entre 250 euro (maison basse consommation) et 1 800 euro (maison mal isolée) comme facture annuelle de chauffage. Cette facture a une forte incidence sur le pouvoir d’achat des ménages. Depuis le 1er Janvier 2013, tout permis de construire est soumis à une étude thermique obligatoire en conformité avec la RT 2012 suite aux dispositions prises par la Grenelle de l’environnement en vue de réduire la consommation énergétique et ses impacts sur l’environnement. L’objectif est d’avoir dans le futur, des bâtiments qui consomment moins d’énergie qu’ils n’en produisent.

Etude thermique, obligation étude thermique, RT2012, RT 2012 obligatoire

Les exigences fondamentales de la RT 2012

Ces exigences sont au nombre de trois et sont définies par trois coefficients.

Le Bbio

Défini comme le Besoin bioclimatique conventionnel, il exprime les nécessités liées à la climatisation, au chauffage et l’éclairage. Un bon Bbio c’est les besoins énergétiques limités grâce à une conception bien pensée. Un Bbio performant s’obtient :

  • En travaillant sur la disposition et l’orientation des fenêtres et portes afin de favoriser les apports solaires pendant l’hiver tout en s’en protégeant pendant l’été
  • En donnant priorité à l’éclairage naturel
  • En tenant compte de l’inertie pour le confort en été
  • En réduisant les déperditions thermiques grâce à la compacité des volumes et l’isolation des murs, dalles, toits et baies.

Le Cep

Défini comme le coefficient de Consommation conventionnelle d’énergie primaire, il se base sur la consommation énergétique annuelle au mètre carré due à la climatisation, au chauffage, à la production d’eau chaude sanitaire, à l’éclairage, et auxiliaires tels que les ventilateurs et les pompes.

Le Tic

Il se définit comme la Température intérieure conventionnelle en période de chaleur excessive. Son objectif est d’améliorer la qualité du confort pendant l’été.

Les valeurs maximales de référence pour chaque coefficient

La délivrance d’un permis de construire passe par la vérification des coefficients Bbio, Cep et Tic. Cette vérification se fait par un bureau d’études thermique grâce à des calculs effectués à l’occasion de l’étude thermique du bâtiment. Avant d’obtenir ce permis de construire, les valeurs calculées par le bureau d’études, doivent être inférieures aux valeurs maximales des coefficients (Bbiomax, Cepmax, Ticmax). Ces valeurs calculées sont définies en fonction de la situation géographique (on tient compte des différences climatiques et de l’altitude) de chaque maison, de sa surface, des réductions de gaz à effet de serre.

Comment concevoir sa maison de façon réfléchie ?

A l’étape de conception de votre maison, votre souci principal doit être de faire en sorte que les coefficients de RT soient en dessous des valeurs maximales. Pour ce faire, il faudra :

  • Choisir une ventilation performante (double flux),
  • Traiter la perméabilité à l’air qui sera vérifiée grâce à un test,
  • Traiter les ponts thermiques,
  • Prévoir un mécanisme de mesure ou d’estimation des différentes consommations énergétiques.
  • S’assurer de l’absence de fuite d’air,
  • Choisir une surface totale des fenêtres et portes au moins égale à 1/6 de la surface habitable,
  • Faire le choix des énergies renouvelables (EnR),
  • Mettre en oeuvre une protection solaire mobile dans les chambres (stores ou volets extérieurs)

Le test d’étanchéité à l’air

Ce test est obligatoire et consiste à quantifier l’entrée et la sortie d’air parasitaire. Une bonne étanchéité à l’air, aide à améliorer la performance énergétique et à assurer le confort intérieur du bâtiment en toute saison. Ce test est pris en compte lors de la phase de conception du bâti et également lors de sa construction. Le test d’étanchéité à l’air doit être réalisé par un professionnel agréé par le ministère.

Les énergies renouvelables conformes à la RT 2012

La Règlementation Thermique 2012 exige une utilisation des énergies renouvelables (EnR) ou de recourir aux solutions alternatives. Il existe plusieurs sources d’énergie renouvelable :

  • Panneaux solaires photovoltaïques pour produire l’électricité,
  • Capteurs solaires thermiques pour produire l’eau chaude sanitaire,
  • Accordement à un réseau de chaleur alimenté à au moins 50 % par des énergies renouvelables,
  • Chaudières à bois ou les poêles à bois.

Les solutions alternatives sont les chaudières à microcogénération et les chauffe-eau thermodynamiques.

Les panneaux solaires photovoltaïques

Il s’agit d’un dispositif permettant de produire de l’électricité à partir du rayonnement solaire. Le système comprend les cellules photovoltaïques qui produisent le courant, l’onduleur, les accessoires de sécurité, le compteur d’électricité, etc.

Chauffe-thermodynamique

Il s’agit d’un équipement indépendant qui chauffe une certaine quantité d’eau de stockage au moyen d’une pompe à chaleur prévue à cet effet. Il en existe de plusieurs sortes.

Les chaudières à microcogénération

Encore appelées « chaudières électrogènes » ou « éco-générateurs », ces appareils ont la particularité de fournir à la fois, à partir de la même source d’énergie, de l’électricité et de la chaleur. Ils chauffent votre habitation, produisent de l’eau chaude et également de l’électricité que vous pouvez utiliser à d’autres fins ou vendre.

Pourquoi faire une étude thermique ?

Il est bien de faire une étude thermique avant toute construction individuelle car elle aidera l’architecte, le constructeur de maison individuelle, tous les corps de métiers qui interviendront dans la construction et vous, à optimiser la conception architecturale, les solutions techniques et la consommation énergétique conventionnelle (calculée par rapport à des scénarios d’utilisation selon les types de logements). Cette étude vous assure du respect des trois exigences fixées par la réglementation thermique et enfin vous permet de réduire votre consommation énergétique et de réaliser des économies financières.

Les obligations dans le cadre de l’obtention du permis de construire

La Grenelle de l’Environnement a pris des dispositions qui obligent tout maitres d’ouvrage dans le cadre d’une construction neuve ou d’une extension de bâtiment existant, à transmettre à l’autorité publique (généralement la mairie) aux fins d’obtenir un permis de construire, deux attestations. Ces attestations engagent le maître d’ouvrage à la prise en compte de la Règlementation Thermique 2012.

L’attestation au dépôt du dossier de demande de permis de construire

A cet effet, les informations demandées concernent les éléments administratifs ainsi que ceux de l’étude thermique.

L’attestation à l’achèvement des travaux

Elle atteste de la conformité de l’ouvrage construit par rapport à la règlementation thermique. À cet effet, un diagnostic de performance énergétique (DPE neuf ou DPE construction) et le test d’étanchéité à l’air sont réalisés par un opérateur agréé par l’Etat. Cet opérateur doit obligatoirement certifier que le taux de fuite d’air ne dépasse pas le seuil prévu par la RT 2012.

Vous pouvez aussi faire réaliser une étude thermique dans le cadre de travaux de rénovation. Cela vous permettra de savoir quels travaux sont prioritaires par rapport à d’autres.

Qui sont ceux qui peuvent réaliser une étude thermique ?

Il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel afin de conformer votre construction aux exigences de la RT 2012. Ainsi, adressez-vous :

  • A un architecte agréé ou un bureau d’études pour une bonne conception de votre maison
  • Pour les travaux de construction, à des artisans ou des entreprises qui ont des labels tels que Qualifélec, Qualibat, Eco Artisan, Qualit’ENR et les Professionnels de la performance énergétique ou Reconnu Grenelle Environnement.

Réaliser une étude thermique n’est pas gratuit, n’hésitez pas à demander plusieurs devis, les coûts ne sont pas fixes. En conclusion, on retient que l’étude thermique est obligatoire pour l’obtention d’un permis de construction de maisons individuelles. En outre, elle permet au maître d’ouvrage de réduire sa consommation énergétique, les impacts environnementaux et de réaliser des économies financières. Toutefois, il faut veiller à ce qu’elle se fasse dès la conception de l’ouvrage et non après que le projet a été conçu. Disposez de plus amples explications à travers ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *