L’achat ou la location d’un appartement implique de nombreuses procédures, auxquelles il est important de penser. Tout d’abord, il y a toute la phase de choix du logement, de la maison ou du studio : période pendant laquelle on définit ses critères et on commence ses recherches ainsi que les visites d’appartement.

Et pour choisir son logement idéal, plusieurs choses sont à penser : parmi elles, il y a le GES et la performance énergétique, qui n’est pas des moindres. En effet, il est primordial lorsque l’on choisit un foyer de connaître la classe énergie de l’appartement. Tout comme pour l’électroménager, la classe énergie exprimée par une lettre, allant de A à G, permet ainsi de connaître la performance énergétique, et donc la consommation moyenne annuelle du logement dont il est question. Identifiées en 7 catégories, chacune des classes indique également un budget moyen à prévoir en matière d’énergie. Autant dire que la classe énergie d’un appartement est un calcul non négligeable à prendre en compte lors du choix d’un logement à la location ou à l’achat.

Dans cette même logique de réduction de votre facture et de prévision d’un budget associé à vos consommations énergétiques, le choix d’un fournisseur d’électricité et/ou de gaz est extrêmement important d’où la nécessité de faire appel à des comparateurs afin de choisir un contrat en accord avec vos besoins.

Ainsi, voici les informations clés sur la classe énergie d’un appartement.

classe énergie, classe énergie appartement, classe énergie logement,

La classe énergie d’un appartement

Qu’est-ce que la classe énergie d’un logement ?

A la base vierge, la classe énergie d’un logement correspond à un indice de la consommation annuelle d’un logement en matière d’énergie. Cette classe énergie s’exprime par des lettres, qui permettent donc d’avoir des indications sur les performances énergétiques d’un bâtiment.
Et pour connaître la classe énergie d’un logement, ce sont plusieurs variables telles que l’isolation, la climatisation ou encore les méthodes de chauffage d’un logement qui rentrent en compte.

Aujourd’hui il est important et même obligatoire dans certains cas de connaître la classe énergie de son logement. Celle-ci peut d’ailleurs être gage de qualité d’un logement.

Lire une étiquette énergie

La classe énergétique d’un appartement est matérialisée par une lettre qui figure sur une étiquette énergie. Cette étiquette permet donc de donner aux acheteurs ou même simplement aux propriétaires du logement d’avoir des indices sur la consommation annuelle énergétique du foyer. Cette dernière est exprimée en kWh/m²/an.

En complément de celle-ci, on retrouve également souvent une étiquette énergie qui concerne les émissions de gaz à effet de serre en kg, exprimées en Co²/m²/an.

Ainsi, en prenant en compte ces deux étiquettes énergie, un particulier peut donc facilement comparer plusieurs logements entre eux.

classe énergie, classe énergie appartement, classe énergie logement,

Comment définir la classe énergie d’un appartement ?

Le Diagnostic de Performance Énergétique

Pour connaître la classe énergie d’un appartement, il s’agit de réaliser un Diagnostic de Performance Énergétique, aussi connu sous le nom de DPE. Celui-ci est d’ailleurs rendu obligatoire dans deux cas : lors de la vente ou de la location d’un logement.

Ainsi, pour réaliser un DPE, il est question de contacter un professionnel du métier. Pour cela, il ne faut d’ailleurs pas hésiter à demander des devis à plusieurs spécialistes, de manière à pouvoir comparer les tarifs facturés par les professionnels.

Et pour information, le Diagnostic de Performance Énergétique moyen national est mesuré à 250 kWh/m² par an. Cette estimation correspond donc à la lettre E dans la liste des différentes classes énergies, définies dans la partie ci-dessous.

Les différentes classes énergies

Comme précisé plus haut, la classe énergie d’un appartement est exprimée par une lettre, allant de A, pour la meilleure consommation énergie, à G, pour la moins bonne consommation énergie. Dans cette logique, voilà les significations des différentes catégories de classes énergies qu’il est possible de retrouver :

  • A : le logement a une excellente performance énergétique et consomme moins de 50 kWh/m²/an
  • B : le logement a une très bonne performance énergétique et consomme entre 51 et 90 kWh/m²/an
  • C : le logement a une bonne performance énergétique et consomme entre 91 et 150 kWh/m²/an
  • D : le logement a une bonne performance énergétique et consomme entre 151 et 230 kWh/m²/an
  • E : le logement a une performance énergétique moyenne et consomme entre 231 et 330 kWh/m²/an
  • F : le logement a une faible performance énergétique et consomme entre 331 et 450 kWh/m²/an
  • G : le logement a une mauvaise performance énergétique et consomme plus de 450 kWh/m²/an

Ainsi, ce classement permet de mettre en évidence que plus la lettre indiquant la performance énergétique du logement s’éloigne du début de l’alphabet, moins bonne est son isolation, plus le logement consomme, et donc moins bonne est sa performance énergétique.

Au contraire, plus la lettre se rapproche du début de l’alphabet, meilleure est son isolation, moins le logement consomme, et donc meilleure est également sa performance énergétique.

Transcription de la classe énergie en matière de coûts

Une indication sur le coût du fonctionnement du logement

Si la performance énergétique s’exprime par des catégories indiquées par des lettres sur des étiquettes d’énergie, elle se traduit également par un coût plus ou moins important. Ainsi, en fonction du classement obtenu pour son logement, il est possible d’estimer le budget annuel qu’il faudra allouer à sa consommation d’énergie.

Plus la lettre indiquant la performance énergétique du logement s’éloigne du début de l’alphabet, plus on va débourser de l’argent en chauffage par exemple. Ainsi, entre deux logements de superficie égale, l’un de classe A et l’autre de classe G, il est tout à fait possible d’ atteindre une différence de budget de plusieurs centaines d’euros.

On comprend donc qu’il est primordial de connaître la classe énergétique de son logement et/ou de choisir, à l’achat ou à la location, un logement avec la meilleure catégorie possible.

Comment optimiser sa facture d’énergie ?

Il existe plusieurs conseils pour espérer réduire sa consommation d’énergie et ainsi optimiser sa facture. Tout d’abord, bien choisir son fournisseur de gaz et d’électricité, mais également choisir l’offre qui correspond le mieux et qui est le plus adaptée à sa consommation. Pour cela, il est possible d’utiliser des comparateurs en ligne, simples et rapides d’utilisation. Ainsi, cela permettra de sélectionner sur le marché le contrat et le tarif pour obtenir l’énergie au meilleur prix.

De plus, si lors de l’achat d’un appartement, le DPE indique une mauvaise performance énergétique, alors il faudra sûrement prévoir d’importants travaux de rénovation. Cela permettra de réduire sa facture d’énergie. Cependant, pour réaliser ces travaux, il faudra d’abord débourser une somme importante.

En plus de ces possibilités, il y a également plusieurs conseils à suivre ici, qui permettent de faire attention à sa consommation d’énergie et ainsi la réduire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *